Les intrépides

 

            Le groupe des intrépides, la Compagnie Cœur de Pomme, regroupe des filles de 12 ans à 14 ans. Tout au long de l'année, pendant les réunions hebdomadaires, les filles sont regroupées en équipes de cinq ou six au sein desquelles les plus jeunes sont guidées et soutenues par une cheftaine de patrouille et sa seconde. Ainsi, les plus vieilles intrépides aident les plus jeunes en partageant leur expérience accumulée depuis leur arrivée aux intrépides.

            En plus des réunions hebdomadaires et des réunions regroupant tous les scouts de la 229e, les intrépides se réunissent également lors de trois camps. Au début de l'année, en équipes, les intrépides organisent leur propre camp, qui a lieu dans un chalet et au cours duquel les jeunes choisissent les activités qu'elles feront et apprennent à mieux connaitre les autres membres de leur patrouille.

            Au mois de janvier ou février, toute la compagnie Cœur de Pomme part en camp durant une fin de semaine dans un chalet pour y vivre une histoire imaginée par les animateurs au travers de laquelle les filles seront amenées à se dépasser physiquement et intellectuellement par des jeux extérieurs, des énigmes et des activités artistiques. Également, au cours de son parcours de trois ans aux intrépides, une jeune fille aura l'occasion de faire une fin de semaine de camping d'hiver où, accompagnée de son équipe et de formateurs expérimentés, elle devra construire son propre abri en neige et braver le froid.

            Finalement, durant le mois d'aout, les intrépides repartent en camp pour une semaine complète. Elles installent leur tente dans un parc national et repartent vivre des aventures animées par les animateurs. Au cours de cette semaine, les intrépides apprendront la vie en nature et la débrouillardise, ayant notamment à préparer tous leurs repas elles-mêmes sur le feu.

 

            La méthodologie qui rythme la vie des intrépides est le journalisme. En première année, chaque intrépide doit faire une « manchette ». Celle-ci comporte deux volets. Le premier est un défi ou un accomplissement que la jeune désire réaliser. Une fois relevé, l'intrépide doit présenter aux autres membres du groupe les motivations derrière son défi, les étapes menant à sa réalisation et les difficultés rencontrées chemin faisant. Une fois la manchette terminée, l'intrépide peut aspirer à passer sa promesse.

            La promesse scoute est un évènement ayant lieu à chaque arrivée dans un nouveau groupe. Il s'agit d'une cérémonie solennelle témoignant de la volonté de la jeune d'appartenir au groupe de la 229e et au mouvement scout en général. La promesse intrépide diffère de la promesse louvette en ceci qu'elle encourage la jeune à une réflexion introspective plus poussée. Une fois la promesse faite, la jeune fait désormais officiellement partie du groupe des intrépides.

            Une fois en deuxième année, l'intrépide a cinq rubriques à accomplir dans l'ordre qu'elle décide. La première est la rubrique scientifique. La jeune doit choisir une expérience qu'elle doit présenter et expliquer au groupe. Pour réussir la rubrique sport, les intrépides doivent, en petit groupe de trois ou quatre, organiser de A à Z une des réunions hebdomadaires auxquelles participent toutes les autres intrépides. Afin d'accomplir la rubrique arts et communications, l'intrépide devra réaliser un projet artistique pour un public situé à l'extérieur de la compagnie. Les rubriques nature et touche à tout se feront au camp d'été de leur deuxième année et consistent respectivement à passer une nuit en tente seule et à allumer un feu de repas avec un nombre restreint d'allumettes et sans aide des autres.

 

            Finalement, afin de témoigner de leur apprentissage et de leur évolution au sein de leur passage aux intrépides, les troisièmes années intrépides doivent démontrer leur capacité d'organisation, de leadership, d'altruisme et de leur habileté au niveau du plein air. Pour ce faire, elles doivent organiser trois activités : un service pour la communauté auquel participeront les autres intrépides, un service auquel seules les troisièmes années participeront et un camp de plein air ayant pour objectif le dépassement de soi d'une fin de semaine à laquelle elles seules participeront. Dans ces différents projets, les animateurs soutiennent les filles dans leur démarche de par leur conseil et leurs encouragements, mais tentent de les pousser à les réaliser de la manière la plus autonome possible afin que leurs accomplissements soient vraiment les leurs.